“J’ai toujours pensé que l’amour, le vrai, c’était des papillons dans le ventre, des étoiles dans les yeux, pour toute la vie. C’était quand tu ne pouvais plus t’empêcher de penser à l’autre à chaque moment de ton existence. Je croyais que le vrai amour, c’était quand tout était toujours parfait, qu’il n’y avait jamais de dispute. Et quand il y en avait, ça voulait tout simplement dire que ce n’était pas le bon et qu’il fallait chercher ailleurs. Mais j’avais tort. L’amour, c’est quand deux personnes complètement indépendante l’une de l’autre, devienne dépendante, pour la vie. C’est quand deux personnes différentes ne forment plus qu’une seule personne dans deux corps séparés. L’amour, c’est de sentir qu’on arrache une partie de soi quand l’autre part…”

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.